www.gds38.asso.fr > Actualités


www.agrodirect.fr
agenda
actualités
réglementation
et prophylaxies
le point sur
les maladies
transformation fermière
services pour
l'élevage
présentation
des GDS
apiculture
.
Page mise à jour le 11/04/2008
07/02/2003Vêlage: évaluer les risques avant la mise bas
..

Michel Didier, vétérinaire
" Tout ce qui se produit autour du vêlage aura des conséquences sur la survie du veau et la remise à la reproduction de la mère ", explique Michel Didier, vétérinaire. Il présente quelques gestes élémentaires pour préserver le veau et sa mère alors que les vaches allaitantes sont en pleine période de vêlage.
..
Comment prévenir les situations de panique, en cas de mise bas difficile ?
Mieux vaut contrôler ce qu'il se passe dès les premiers symptômes, ce qui évite de s'affoler pendant la mise bas. Souvent, les éleveurs attendent deux ou trois heures pour contrôler, ce qui est trop tardif, surtout en cas d'anomalie. Après avoir désinfecté ses mains et la vulve de la vache, l'éleveur peut déjà observer la dilatation du col, l'absence de torsion, la présentation et la position du veau. Dans la plupart des cas, le veau est en présentation antérieure et l'éleveur perçoit deux pattes et un museau. Si le veau est en présentation postérieure, l'éleveur peut tâter ses deux sabots tournés vers le haut et les pointes du jarret.
...
Les risques au vêlage :

Plusieurs conditions ou situations peuvent laisser prévoir une anoxie du veau lors de part languissant :
- premier vêlage
- non dilatation du col
- torsion utérine
- gestation gémellaire
Les eaux colorées de méconium ou teintées de sang sont aussi des signes précurseurs de souffrance fœtale.
Comment aider la vache à expulser le veau ?
Si le veau est en position antérieure, ne pas hésiter à attacher sa tête en passant une corde derrière les oreilles et dans la bouche (pour ne pas l'étrangler). Ainsi tenue, la tête peut être tirée dans l'allongement museau/front. Son passage est primordial pour dilater la vulve et éviter l'effet de coin entre les épaules du veau. En fin d'extraction et pour engager l'arrière du veau, on oriente la traction vers la mamelle de la vache. L'éleveur peut lubrifier les voies naturelles d'huile de table ou de gel qu'il peut introduire manuellement ou à l'aide d'un tuyau souple glissé dans le vagin ( un système de pompe est alors astucieux).
Quand le veau est en position postérieure, il est préférable de l'engager la vache debout afin d'éviter le coincement d'anses intestinales par les grassets. En tout cas, lorsque les grassets ne s'engagent pas en présentation postérieure ou lorsque l'un ou les deux coudes ne n'engagent pas en présentation antérieure (ni les paturons ni la tête n'apparaissent à la vulve), c'est qu'il y a une disproportion fœtale et la césarienne s'impose. La césarienne est préférable à une extraction forcée qui peut entraîner une trop grande souffrance du veau par anoxie et sa perte.
.

L'indispensable trousse à pharmacie pour un vêlage : de la vététidine savon pour la désinfection, des gants, du gel pour la lubrification, des lacs ou cordes de vêlage, des poignées, un analeptique respiratoire pour stimuler la respiration, de la teinture d'iode et un gobelet de trempage pour la désinfection du cordon.
..
Que faire si le veau est très faible à la naissance ?
Si tout se passe bien, le veau est capable de relever la tête et de se dresser. S'il est en anoxie (mauvaise oxygénation du cerveau), un des signes caractéristiques est son atonie (muscles sans tonus et relever de tête impossible). En cas de souffrance du veau ou de situation d'urgence, il faut lui permettre de bien respirer dès les premières minutes. Il faut alors le pendre par les pattes arrières en glissant les cordes sous les jarrets pour lui désobstruer les voies aériennes. Pour stimuler la respiration, on peut lui verser un seau d'eau sur la tête et utiliser un analeptique respiratoire (à base de doxopram, par voie intranasale, ou mieux, intraveineuse ou injection dans la langue).

Quels sont les premiers soins à apporter au veau nouveau-né ?
Laisser la mère lécher son veau, ou le bouchonner à la paille pour le sécher et éviter le refroidissement. Puis le nouveau-né doit absorber le colostrum de sa mère dans l'heure qui suit la mise bas. Enfin, pour éviter les problèmes de gros nombril, l'éleveur désinfecte le cordon ombilical en le trempant dans un verre de teinture d'iode (préférable au spray qui peut repousser des saletés). En cas de saignement du cordon, une ligature avec une ficelle fine suffit

La désinfection du cordon à la teinture d'iode
.

.
Quelles sont les mesures d'hygiène à respecter ?
Le box de vêlage doit être propre - pour éviter la contamination du veau (nombril et tube digestif) et de la mère - et contigu à l'étable. Il ne faut pas isoler complètement un bovin de son troupeau, mais le laisser en contact par l'odorat, la vue et l'ouïe. Avant toute manipulation et pendant le vêlage, l'éleveur doit se nettoyer soigneusement les mains et les désinfecter ainsi que la vulve de la vache. Une hygiène qu'il faut tenter de respecter tout le vêlage durant, même si on a tendance à l'oublier en tirant le veau. Enfin, le logement du veau ne doit pas être obligatoirement chaud mais bien ventilé. Sa litière doit être propre et sèche. Il ne faut pas rassembler des veaux d'âges différents dans un même box parce qu'ils véhiculent des microbes différents. La niche à veau peut alors être un bon moyen d'isoler les veaux les uns des autres, de désinfecter leur logement et de les tenir à des endroits bien exposés par rapport à l'ensoleillement. Des palettes peuvent servir de caillebotis afin de maintenir la litière sèche, à condition d'empêcher les remontées d'air latérales.

Propos recueillis par Catherine Pellotier
...
....
...La prise de colostrum
...

L'injection d'un stimulant par intramusculaire
Le lait de la mère immunise le veau pendant ses premiers jours jusqu'à ce qu'il développe ses propres anticorps. Le colostrum apporte aussi de l'énergie, nécessaire au cœur et au cerveau. Le veau doit l'absorber dans les premières heures car l'intestin n'est perméable aux immunoglobulines que pendant quelques seulement. Ainsi, le veau doit absorber 1,5 litres de colostrum dans les deux premières heures et encore deux fois cette dose en 24 heures (de 4 à 6 litres au total).
Avant la prise, vérifier la mamelle et la qualité du lait de la vache (à l'aide d'un pèse colostrum). Si le veau est anoxique, on le force à boire à l'aide d'une sonde œsophagienne. Si le colostrum est de bonne qualité, on peut le congeler pour d'autres vêlages. Mais attention, il ne faut jamais le décongeler au four à micro-ondes, qui détruit les anticorps, mais au bain marie à 40° maximum. Un conseil: le congeler en petites quantités pour ne pas perdre de temps lors de la décongélation !
Produits et matériel pour le vêlage - vêleuse Vink
- vêleuse légére
- vêleuse à treuil
- blouse de vêlage
- manteau pour vaches venant de vêler (NOUVEAU)
- gel de vêlage
- désinfectant du cordon
- gants de vêlage
- lacs de vêlage
- pattes à veau nylon ou cuir
- bandage de prolapsus
- calcium contre la fièvre du lait
- bolus de calcium
- etc ...
.....

.......

Recherche
Recherche avancée
Recherche rapide :
Tapez le(s) mot(s) significatif(s)

.
Vous voulez suivre ce site :
.
Fil RSS
.
Formulaires
AIN
ARDECHE
DROME
ISERE
LOIRE
RHONE
SAVOIE
HAUTE-SAVOIE
.
Informatique
ORANI-WEB
BOVITEL MICRO
COLINE
OVITEL
PARCITEL
Maladies
IBR
BVD
PARATUBERCULOSE
.
Certification et Qualité
ACERSA
CBPE (Charte)
GBPO (Guide Ovin)
Agriculture Biologique
.
Cotations
OFIVAL
.
Equarrissage
Point - ATEMAX
.
Météo
PREVISIONS METEO
.
Fermeture
du site internet
.
Notre serveur est arrêté toutes les nuits pour opérations de maintenance entre 2h et 2h30 du matin
(ni internet -
ni courriels)
.
.

Site Meter

.